" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

vendredi 2 septembre 2011

2, après la tempête, des oiseaux en nombre


Ci-dessus: après l'averse, Keur Lampsar (Bango) / Photo par Frédéric Bacuez

* Nord du Sénégal-


Temps:
une ligne de grain accompagnée de bourrasques tourbillonnantes a traversé une grande partie du Sénégal entre le 1er et le 2 septembre, du sud-est vers le nord-ouest, pour poursuivre son 'balayage' violent en mer. Des rafales de vent de 80 km/h ont été relevés par la météorologie nationale*.
- Intérieur des terres sahéliennes, du Ferlo vers le Ndiambour: Ranerou, 29,7 mm / Linguere, 49,8 mm / Louga, 14,6 mm.
- Fleuve Sénégal, de l'amont vers l'aval: Bakel, 21,8 mm / Matam, traces / Podor, traces / Bango (2011 09 2, 5h20-7h10), 26,9 mm / Saint-Louis, 33,5 mm.


Ci-dessus: lendemain de pluie à Saint-Louis-du-Sénégal: les enfants apprennent à marcher sur l'eau... 
/ Courtesy Ndarinfo, http://ndarinfo.com/37-millimetres-de-pluie-et-Saint-Louis-se-retrouve-sous-les-eaux_a978.html

* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

Nota: sous nos tropiques, la brièveté et la violence des orages sont un miracle non seulement pour les éleveurs et les agriculteurs mais aussi pour les ornithologues: c'est un moment privilégié pour observer les oiseaux qui ont l'air de perdre toute prudence pour chanter les heures de douceur trop fugace qui suivent l'averse. La levée soudaine d'une myriade d'insectes invite les oiseaux des nimbes, invisibles au regard des Hommes, à descendre se repaître au-dessus des eaux, des roseaux et des arbres; les migrants reprennent la route dans des conditions autrement plus confortables que lors de la traversée de l'été maghrébin, de la fournaise saharienne et de l'étuve sahélienne... Quant aux locaux, ils s'époumonent plus que jamais pour louer les cieux redevenus généreux - les dieux sont miséricordieux, on se demande bien pourquoi !- depuis bientôt une quinzaine d'années !

Dans les minutes qui suivent l'éloignement du front pluvieux vers l'océan:
le pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) subadulte, qui stationne de plus en plus durablement dans la mangrove de Thiolet, se met à crier puissamment.
Guêpiers...
A 7h30, 60- guêpiers à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater), adultes et juvéniles, chassent activement les insectes ailés au-dessus des eaux du marigot à partir des prosopis de la digue bangotine. ~15 autres ind., uniquement des juvéniles avec un seul adulte, traversent le plan d'eau dans sa plus grande largeur [mangroves de Thiolet>berges boisées de la caserne] / 2 guêpiers nains (merops pusillus, little bee-eater) chassent aussi à l'entrée de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, passant des roseaux du jardin en bord de digue au premier bosquet de palétuviers rouges, et vice versa / 3 guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater), aussi - et probablement d'autres au loin, au-dessus des mangroves de Thiolet, peu après.
Les 2 hirondelles rustiques (hirundo rustica, barn swallow) juvéniles estivantes, semblent encore plus enjouées qu'à leur habitude et filent au travers des rondes criardes des guêpiers.
Les alcyons pies (ceryle rudis, pied kingfisher), très actifs / 2 oedicnèmes du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee) toujours actifs à 8h30 sous le ciel gris [rive sud du marigot>bout de baie de Lampsar-bolong de Khaye] / 20 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) [marais de Lampsar 'doux'>Roup].
Limicoles...
Plus tard: 2 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata) en vol N>S [au-dessus de Bango] / 1 chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) en vol sifflant par-dessus le jardin [>par-dessus Bango] / 4 barges à queue noire (limosa limosa) + 1 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) en vol [par dessus le quartier>lac de Bango] / A 8h30, 28 barges à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit) en vol migratoire postnuptial  [N>S] / 'Mon' chevalier guignette (actitis hypoleucos) arrive sur 'ma' berge; on entend d'autres guignettes (actitis hypoleucos).
Marigot: 2 grands cormorans à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant) amerrissent [venant du N] /  1 cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), toujours dans les parages bangotins / Encore 2 à 3 guêpiers à gorge blanche (merops albicollis) en vol N>S au dessus des eaux / 2 coucous didric (chrysoccocyx caprius, didric cuckoo) dont un poursuivi par 1 tisserin sp. (ploceus sp.) / 2 perruches à collier (psittacula krameri, rose-ringed parakeet), mâle et femelle, passent [>caserne].
Entendu: choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus) et coucal du Sénégal (centropus senegalensis)
Martinets...
A partir de 10h, en chasse au-dessus du marigot: ~70 martinets noirs (apus apus, common swift) et au moins 1 martinet pâle (apus pallidus, pallid swift), d'un coté du ciel bangotin + dizaines de martinets des maisons (apus affinis, little swift), de l'autre, avec 1 glaréole à collier (glareola pratincolacollared pratincole) et quelques guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater).

MIDI-
1 chevalier gambette (tringa totanus, common redshank) en vol O>E au-dessus du marigot / 1 pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) au-dessus de Bango [N>S]
APREM'-
Retour du ciel bleu.
On entend chanter 1 barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus) dans les eucalyptus du jardin.
Plusieurs dizaines de martinets noirs (apus apus, common swift) en troupe lâche, en migration postnuptiale [N>S par-dessus Bango].
15h, 11 tantales ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork) cerclent au-dessus du village.
16h35, 18 bécasseaux minutes (calidris minuta, little stint) brillent dans le ciel, en vol S>N [>plaine alluviale, probablement des migrateurs postnuptiaux fraichement arrivés en quête des meilleures tannes inondées du bas-delta].
SOIR-
17h45, 3 + 3 barges à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit) semblent s'envoler du lac de Bango [>O, Roup ?] / 1 tantale ibis (mycteria ibis) en vol [E>marais de la plaine alluviale] / 1 héron cendré (ardea cinerea, grey heron) en vol [E>péninsule de Thiolet].
Les martinets noirs ont disparu, seuls restent dans le ciel bangotin les martinets des maisons et les guêpiers de Perse.
On entend toujours chanter 1 barbion à front jaune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues