" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

jeudi 23 juin 2011

22-23, les souïmangas à poitrine rouge ont un rejeton


Ci-dessus: 2011 06 22 aprem', papa souïmanga (à poitrine rouge) vient de donner la becquée... mais l'oisillon, la gueule jaune et orange grande ouverte, ne semble jamais rassasié / Photo par Inno pour Ornithondar

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

Ce sont les plus beaux oiseaux tropicaux du jardin: les souïmangas à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis, scarlet-chested sunbird), dont le mâle est coloré comme un seroual de bayfall ! J'ai un couple dans le jardin qui refait chaque année son nid dans les grands eucalyptus - les vents, surtout ceux des bourrasques de la mousson mettent régulièrement à terre les nids de l'année... Le couple, très territorial, vient d'avoir un petit ! Depuis hier, l'agitation est grande autour de la maisonnée faite d'herbes sèches, de plumes, de copeaux, de bouts de ficelles et même de papier, et surtout de poils d'animaux domestiques, en particulier des moutons. L'oisillon du nid bouge, et piaille à tue-tête: sous une sorte d'auvent, on voit émerger du petit orifice qui fait office de fenêtre le bec grand ouvert, plus gros que la tête du couineur, tout jaune et orange comme un sourire de clown ! Le petit a faim, tout le temps faim, et maman et papa se relaient pour apporter la becquée. Le paternel passe beaucoup de temps à invectiver les Hommes et les bêtes qui ont eu l'idée saugrenue d'avoir une terrasse et un salon de jardin pile poil sous le nid ficelé à une tige pleureuse de l'eucalyptus, à faible hauteur. Comme un colibri d'Amérique latine, le souïmanga voltige autour des 'intrus', les insulte, en faisant du surplace aérien parfois à quelques dizaines de centimètres d'un chat, endormi sur un divan, ou d'un homme, dessinant et buvant son café...

Ci-dessous: à g., vieux nid de souïmanga à poitrine rouge / 2011 06 25, photo par Frédéric Bacuez - à d., le mâle fait le guet / 2011 02, photo par John Wright pour Wrightswanderings et Ornithondar, DR

3 commentaires:

  1. Bonsoir Frédéric, elle est très jolie la photo d'Ino,mais le model est nerveux :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, de retour...
    En effet, papa et maman ne tiennent pas en place, même quand ils font le colibri au dessus de nos têtes - enfin, surtout celles des chats ! Ont fait aussi leur nid juste au dessus des fauteuils de la terrasse du jardin... Et le p'tit, il piaille il piaille, on voit pour le moment juste le bec à la 'porte' du nid, toujours ouvert, jaune cire...
    Amitiés. frédéric.

    RépondreSupprimer
  3. rebonsoir Frédéric, ainsi le monde se repeuple d'espoir et de bonheur... oui ici de retour de Bordeaux à la rencontre de la Garonne dont les quais vivent une renaissance inimaginable; enfin des citadins tournés vers le fleuve et qui lui rendent sa majesté; Bordeaux est peut-être maintenant la plus belle ville de France; Amitiés:thibault

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues