" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 7 mars 2011

7, fleuve: peu de limicoles, à part les grands gravelots


* Lampsar saumâtre et fleuve Sénégal, par Thiolet, Thiong et l'île aux Bois -


MATIN, 7h35-8h45-
En pirogue à moteur des pêcheurs Seyni et Adama
Guide accompagnant de Geneviève de Bie et Patrick de Brouwer
Temps: vent du nord et embruns sur le fleuve agité. Fraîcheur matinale, pull et coupe-vent !

Ci-contre: 7h50, dans la pirogue des pêcheurs Seyni et Adama, en vue du village mauritanien de Thiong / Photo par Frédéric Bacuez
En haut: 7h55, hérons cendrés et cormoran africain à Thiong (Mauritanie). Au loin, Saint-Louis-du-Sénégal - l'île de Ndar (à d.) et Sor (à g.) / Photo par Frédéric Bacuez

Pour les espèces vues,
cf. notule suivante

Nota: les spatules blanches d'Europe qui hivernent dans le bas-delta du fleuve Sénégal sont toujours là, installées dans les anses et les marais encore en eau de part et d'autre du fleuve - ce matin, à la mare de Diawas et au débouché du bolong de Taba Tache.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues