" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 7 février 2011

7, un coucal du Sénégal s'offre un moinillon !


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN-
1 camaroptère à dos gris (camaroptera brachyura, grey-backed camaroptera) très actif, un peu partout dans le jardin, près du sol /
Pouillots véloces (phylloscopus collybita) et souïmangas sp. (sunbird sp.) également très actifs /
Et toujours l'hypolaïs obscure (hippolais opaca, western olivaceous warbler), souvent près du tas de fumier, même au sol /

APREM'-
16h, 1 coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal) repère un bébé de moineau domestique (passer domesticus, house sparrow) tombé au sol. Après l'avoir observé depuis le flamboyant, le coucal descend de son perchoir, approche en marchant, puis saisit l'oisillon. Le coucal l'emporte à l'autre bout du jardin, s'installe sur une planche de bois et méticuleusement s'emploie à dépecer le moinillon encore en vie avant d'en ingurgiter goulument les morceaux de chair vive. C'est la seconde fois que j'ai l'occasion de voir un coucal s'attaquer à des moineaux pour en faire pitance ! Notre plus grand des coucous - qui est le seul à ne pas pondre dans le nid d'autrui !- ne daigne pas se transformer en carnivore, de temps à autre: exclusivement des moineaux ?
17h, le coucal est de retour sur les lieux du crime, quelquefois qu'il y aurait un deuxième moineau à terre !?

Ci-dessus et en haut: 2011 02 7 PM, un coucal du Sénégal emporte un petit de moineau domestique et l'avale tout cru !
/ Photos par Frédéric Bacuez

SOIR-
1 pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) en vol visite les trouées entre les différents blocs de palétuviers du marigot, faisant s'envoler les hérons cendrés (ardea cinerea) qui s'y trouvent sur les vasières. L''aigle pêcheur' se perche ensuite sur le bord d'un massif, en surplomb des eaux.

1 commentaire:

  1. Bonjour Frédéric, encore un qui a joué dans "des hommes et des Dieux" pour sûr... peuchère! Amitiés : thibault

    RépondreSupprimer

Nombre total de pages vues