" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

vendredi 4 février 2011

4, galerie: le Djeuss, lever et coucher de soleil d'harmattan


* ZIC Djeuss -

Ci-dessus: 18h35, le canal qui relie le fleuve Sénégal au Djeuss

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.:
au matin, 8h, lever du soleil sur le chenal de Ndick - 7h55, les marais vers Ndick au lever du soleil
au matin, 8h30,  le Gorom au petit matin (presque) froid, depuis le pont du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD)
au soir, 18h30, coucher du soleil sur les steppes du Djeuss - 18h25, au pied des dunes riveraines du fleuve Sénégal, nids coloniaux d'alectos dans les arbres morts
au soir, 18h05, bras marécageux du fleuve Sénégal à Ndigue - 18h20, phacochères, parents et marcassins dans la steppe saline du Djeuss
/ 2011 02 4 matin et soir. Photos par Frédéric Bacuez


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues