" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 8 janvier 2011

8, balbuzard et pygargue s'évitent au dessus du Lampsar


Ci-dessus: 2011 12 8 16h35, une femelle balbuzard pêcheur inspecte les eaux du Lampsar saumâtre en compagnie d'un corbeau pie
/ Photo par Frédéric Bacuez


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
APREM'-
A deux reprises, le balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) - une femelle adulte- qui a élu son domicile hivernal sur le marigot [son principal reposoir est aux alentours du bolong de Dakhar-Bango, sur la péninsule de Thiolet]- fait de grands tours des deux berges (16h35-16h50 et ~17h-17h15). Au dessus des eaux et des bosquets de palétuviers rouges, le balbu croise l'un des pygargues vocifères (haliaeetus vocifer, african fish eagle) du coin - qui aime se poster cette année dans la mangrove- qui est aussi en 'pêche' (cf. photo ci-dessous)... Les deux rapaces concèdent chacun un écart pour laisser passer l'autre avant que le pygargue ne se repose dans les bosquets immergés. Mon balbuzard préféré est ce soir très attiré par les rives de la maison, et revient sans cesse inspecter les eaux riveraines, au milieu des milans parasites et de deux couples de corbeaux pies (corvus albus, pied crow) très occupés à faire des acrobaties aériennes (cf. photos).









Ci-contre: 2011 01 8 aprem', un pygargue vocifère (à g.) et un balbuzard pêcheur (à d.) au dessus du Lampsar saumâtre et sa mangrove de palétuviers
/ Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues