" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 21 décembre 2010

21, une aigrette ardoisée sous son ombrelle

Une aigrette ardoisée et sa fameuse technique de pêche... 
Gambie 2006 04 / © Photo par Mike Pennington, pour African Bird Club

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

Temps: c'est officiellement l'hiver, bien réel plus au nord... Dans le delta du fleuve Sénégal, la douceur des températures est plutôt stable pour le moment, celles-ci font moins le yoyo que l'an passé ! La nuit descend timidement à 18°, remonte à 24° matin et soir, laissant au soleil d'après-midi, pendant deux heures, le soin de chauffer l'atmosphère de ses 31°. Pourvu que ça dure...

APREM'-

Premières marées basses d'importance: les vasières largement dégagées permettent de premiers rassemblements d'oiseaux devant les bosquets de palétuviers rouges: il y a sur la vase deux petits regroupements de mouettes à tête grise (larus cirrocephalus ssp. poiiocephalus), au repos, et au bord du marigot, trois chevaliers aboyeurs (tringa nebularia), deux sternes caspiennes (sterna caspia), des hérons cendrés (ardea cinerea), des aigrettes garzettes (egretta garzetta), des aigrettes des récifs (egretta gularis).
Deux gros poissons pris dans les filets se débattent vigoureusement dans le restant d'eau; les dizaines de milans parasites (milvus m. parasitus) qui arrivent aussitôt de la berge sud font rappliquer la pirogue des fils de pêcheurs pour récupérer les prises avant que les rapaces ne les éperonnent !
Après 16h, un enfant qui vient arracher de l'herbe dans la mangrove fait s'envoler 1 bihoreau gris (nycticorax nycticorax) qui se repose vite dans le coeur vert du bloc de palétuviers voisin, ainsi que 2 hérons pourprés (ardea purpurea) contraints de décoller un peu plus tôt que d'habitude.
1 héron strié (butorides striata) fait la navette entre le 'jardin' et les racines aériennes du premier bosquet de palétuviers qui bordent la baie de Lampsar-bolong de khaïgga.
Au milieu des sternes caspiennes et caugeks (sterna sandvicensis), et des milans parasites, 1 balbuzard pêcheur (pandion halietus, osprey) n'est pas bredouille: il s'éloigne vers les mangroves de palétuviers blancs pour manger le poisson qu'il tient dans les serres, dans le sens du vol.

SOIR, 18h-18h30-

2 anhingas (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter) passent au dessus des mangroves [delta>Lampsar 'doux']
Au devant d'un bloc de palétuviers rouges, à proximité d'1 aigrette garzette et de 2 aigrettes des récifs qui toutes arpentent l'eau, 1 aigrette ardoisée (egretta ardesiaca, black heron) pêche en ouvrant et fermant les ailes au-dessus de la tête, comme une ombrelle (cf. photo ci-contre, dans le rond rouge). 

Ci-contre: aigrette ardoisée sous l'ombrelle de ses ailes (cf. cercle rouge) et pirogue d'enfants braconnant les sternes
2010 12 21 au soir / © photo par Frédéric Bacuez


Nota: l'aigrette ardoisée est la moins commune des 5 espèces d'egretta sp. du delta sénégalais. Y survit une petite population isolée des autres, que l'on retrouve au sud de la péninsule du Cap-Vert et sur le fleuve Niger au nord-est de Bamako. La quasi éradication des héronnières dans le bas-delta du fleuve, depuis les années '70 du siècle passé (à peine plus de 25 couples nicheurs d'egretta ardesiaca recensés entre 1961 et 1965; et seulement deux toutes petites colonies sur mangroves en 1969*!), a porté un coup fatal à la démographie de l'espèce dans notre région. A l'instar de la plupart des ardéidés et des grands échassiers visibles dans le delta, les aigrettes ardoisées sont des erratiques qui ne nichent plus qu'occasionnellement, si les conditions le permettent.... c'est à dire rarement... En 1980, un attroupement de 225 ind. est observé près de Saint-Louis*2; personnellement, j'ai pu observer un groupe moindre au marigot de Ndigue, quelques dizaines d'individus, à quelques kilomètres au sud du parc national du Djoudj, seul site avec le Diawling mauritanien voisin où quelques héronnières se maintiennent*3, et où les aigrettes ardoisées peuvent nicher.

*1 Cité par de Naurois
*2 1980 12 1, obs. par Poorter et al.
*3 4 à 5 héronnières au Djoudj (PNOD), dont une en lisière nord-ouest; et 4 au Diawling (PND), dont une sur le Bell, hors parc national

Ci-dessous: l'aigrette ardoisée et sa technique de pêche unique au monde... 
Lac Ziway, Ethiopie 2009 11 © Photos par Thomas Varto Nielsen, pour African Bird Club

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues