" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 23 novembre 2010

23, un pygargue fait trempette dans le marigot


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

SOIR, 18h-19h-
Nota: les vasières devant les mangroves de palétuviers peinent à se dégager, même à marée basse. Ce matin, du limon a encore fait une intrusion dans le marigot, s'arrêtant au débouché du bolong de Dakhar-Bango.

Sur les vasières:
1 pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) est resté plus d'une demi-heure au bord de l'eau, les pattes dans l'eau, à boire de temps à autre. Vers 18h30, le second 'aigle pêcheur' arrive, au ras de l'eau, le bout des ailes relevé, avant de se poser au faîte d'un bosquet de palétuviers rouges, en arrière de la vasière. Les deux rapaces se mettent aussitôt à vociférer dans le jour finissant.
A distance, sur la vase:
10- chevaliers aboyeurs (tringa nebularia), presque tous en duo pour pêcher / 6+ échasses blanches (himantopus himantopus) / 3+ aigrettes garzettes / 8+ hérons cendrés, immatures et subadultes - dont 2 se bagarrent brièvement  / Chevaliers guignettes / Vanneaux éperonnés / Tourterelles pleureuses, elles aussi à l'abreuvoir / 2 + 1 martins-pêcheurs huppés (alcedo cristata) filant au ras de l'eau [>palétuviers] / 5+ alcyons pies / Bergeronnettes grises /
5 bihoreaux gris, uniquement des immatures, apparaissent l'un après l'autre au pied des racines aériennes d'un bloc de palétuviers, aux cotés de 4 aigrettes des récifs et de 2 chevaliers aboyeurs

Ci-dessus: pygargue vocifère au Djoudj (PNOD), 2010 02 18 / Courtesy photo par François Marmeys pour Ornithondar, DR

1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) en vol [caserne>Lampsar 'doux', par la berge sud du marigot]
18h35: comme chaque soir, un des 2 pygargues en partance vers l'intérieur par-dessus les eucalyptus du jardin rebrousse chemin et refait un dernier tour du marigot par la berge sud. Je le vois, dans la moire crépusculaire toute orangée, raser les eaux et s'élever avec un gros poisson. Il retourne donc dans la mangrove déguster... son dîner. A 18h40, les 2 rapaces crient une dernière fois.
18h35: 1 bihoreau gris en vol [>caserne]
19h: ~10 bihoreaux gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron) croassent et tournoient à faible altitude autour du marigot.
Passage d'1 engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar); puis premiers cris des oedicnèmes du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee).

Ci-dessous: 2010 11 20, crépuscule rougissant sur le Lampsar limoneux / Photo par Frédéric Bacuez


NUIT, pleine lune-
Nombreux croassements de bihoreaux gris et cris des échasses blanches au long des deux Lampsar

Autour de minuit, dans mon jardin: je dérange 1 chouette effraie (tyto alba) qui surveillait depuis les hauts murs voisins un jeune rat géant de Gambie (cricetomys gambianus, gambian giant pouched rat) en train de finir les assiettes des chats... A mon approche, l'omnivore, qui n'avait probablement pas vu le rapace, se réfugie dans les parterres de fleurs;  tandis que l'effraie me passait dans le dos, le rat pousse un cri comme un chuintement... d'effraie, et file droit devant jusqu'au premier trou refuge !
___________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues