" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 2 novembre 2010

2, un balbuzard agresse un pygargue vocifère !


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

- Deux pygargues vocifères (haliaeetus vocifer, african fish eagle) au plumage adulte  fréquentent assidument les bosquets de palétuviers juste en face de chez moi, depuis la fin des pluies. Je ne sais trop s'il s'agit du couple qui a son aire sur les bords du Lampsar 'doux', ou celui des mangroves de Roup qui passe d'habitude beaucoup de temps sur un acacia isolé à la pointe de Thiolet. Parfois je les vois s'envoler en effet vers le delta, tantôt vers le Lampsar 'doux'. Une chose est sure: chaque soir vers 18h ils se suivent, le mâle devant, pour gagner l'intérieur de Bango après avoir survolé mon jardin !

- Les deux balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus, osprey) qui passent un nouvel hiver sur 'mon' marigot ont repris leurs positions d'avant leur migration prénuptiale du printemps dernier: l'un occupe à nouveau le piquet immergé qui avait disparu l'hiver passé, au même endroit. L'autre, moins visible, se tient dans les mangroves près du bolong de DaKhar-Bango. Les deux sont très actifs matin et soir, autour de la baie de Lampsar-bolong de Khaye en particulier.

Ci-dessus: pygargue vocifère suivi par 1 milan parasite (milvus parasitus)
 / 2010 10 26 matin sur le Lampsar, photo par Frédéric Bacuez

MIDI-
Pour la première fois j'ai vu un des balbuzards s'en prendre à un des pygargues, dans les airs au-dessus des blocs de palétuviers rouges du marigot. Le balbu, en vol pattes pendantes, s'évertuait à écarter des lieux le pygargue imperturbable, en lui effleurant le dos de ses serres ! L'agression n'a eu d'autre effet que de faire s'envoler des mangroves quelques hérons cendrés... Et le conflit s'est vite arrêté.

Ci-dessous: cherchez le balbuzard... dans les palétuviers rouges du Lampsar / 2010 11 5 midi, photo par Frédéric Bacuez

SOIR-
A 18h37 et 18h53, dans la moire du jour finissant, on entend toujours les pygargues...vociférer. ___________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues