" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 1 novembre 2010

1, la migration intertropicale des guêpiers à gorge blanche

* Plaines alluviales du fleuve Sénégal -


Ci-contre: guêpier à gorge blanche adulte, Ayorou, Niger 2006 07

/ Photo par Agnès Giannotti pour African Bird Club, DR

Assisté aux passages migratoires intertropicaux, postnuptiaux et... bavards, des guêpiers à  gorge blanche (cf. photo ci-contre, merops albicollis, white-throated bee-eater) au dessus des plaines alluviales, en provenance des confins mauritaniens:
12h40, 40 ind. / 16h30, 43 ind. puis à 17h, peut-être les mêmes: 40 + 10 ind. au repos sur des prosopis de la digue, s'envolent et continuent leur voyage N>S





Récapitulatif de la présence de merops albicollis à Bango et ses plaines alluviales sur trois saisons - observations personnelles:

2008: arrivée 7 / 06 - 21 / 10 départ
2009: arrivée 22 / 04 - 26 /10 départ
2010: arrivée 17 / 05 - 01 /11 départ


Nota:
en Afrique de l'ouest, la migration des guêpiers à gorge blanche est l'une des trois ou quatre migrations intra-africaines les plus visibles - avec celles du calao à bec noir et du coucou didric, ou, chez les papillons, celle de la piéride veinée de brun. Les déplacements postnuptiaux d''automne', vers le sud aux environs de l'équateur, sont particulièrement spectaculaires, et ... audibles. Le contraste d'habitat est saisissant en ce qui concerne le guêpier à gorge blanche: de mai à octobre en général, les oiseaux sont remontés vers le Sahel, où ils fréquentent les savanes semi désertiques aux sols plats et plutôt nus dans lesquels ils vont nidifier - au nord du 16°N pour le Sénégal; d'octobre à juin, ils regagnent pour 'l'hiver' les régions juste au nord de l'équateur, de l'extrème sud sénégalais à l'Ouganda et la Tanzanie, en savanes humides (Afrique guinéenne) voire en zones forestières (Gabon, Congo, nord RDC) où ils passeront le clair du temps à chasser au dessus de la canopée.
Le guêpier à gorge blanche est l'une des 7 espèces de merops à l'occasion rencontrées dans le nord du Sénégal (1 hivernante ou de passage: guêpier d'Europe; 2 espèces résidentes nicheuses à l'amont du barrage de Diama: guêpier à gorge rouge, guêpier écarlate; 1 espèce nicheuse de savane sèche, intérieur des terres: guêpier d'Orient; 3 espèces nicheuses dans le système deltaïque: guêpier nain, résident; guêpier de Perse, erratique; guêpier à gorge blanche, migrateur intertropical). Aussi grégaires mais moins acrobatiques que leurs cousins les guêpiers de Perse (vu ce 2010 11 1 une troupe chassant contre le vent, sur l'autre berge du fleuve Sénégal, en Mauritanie près du village de Diawas - cf. notule des espèces observées), les guêpiers à gorge blanche ont par contre une queue encore plus longue avec deux brins centraux de 12 cm (pour les adultes, cf. photo ci-dessus) - à rajouter au corps de 19-21 cm ! Comme tous les guêpiers, merops albicollis est un grand chasseur d'insectes, avec un faible pour les fourmis et les coléoptères, mais aussi des abeilles, guêpes, frelons. La nidification a lieu en juillet, jusqu'en août, dans des tunnels de 1 à 2 m creusés à même le sol plat, pas toujours coloniaux, ressemblant à des trous de petits rongeurs. Les 6 à 7 oeufs seront choyés par madame et monsieur, et les oisillons maternés par une ribambelle d'assistant(e)s -jusqu'à cinq guêpiers de la troupe !-, aux petits soins...

Voir aussi: 2013/12/un guêpier à gorge blanche observé dans le sud du Sahara marocain, in Moroccan.Birds

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues