" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 31 juillet 2010

31, mousson 2010: juillet, tout en contrastes


Marigot de Lampsar coté bangotin: en hivernage, le rose est mis... / Photo par Frédéric Bacuez

* Bango, Saint-Louis et le nord du Sénégal -

Nota: un bon démarrage de la saison pluvieuse 'à la saint-louisienne', dans la première moitié du mois, avec quelques averses importantes au nord du 15e parallèle - des pluies qui ne seraient que normales au sud du 13e, et autrement plus nombreuses ! Mais, comme souvent au Sahel, un 'trou de sécheresse' depuis une dizaine de jours sur le Ferlo, depuis une quinzaine sur le delta du fleuve Sénégal. Le 'transect' Bango-plaines alluviales est d'ailleurs moins arrosé que Saint-Louis - 'faut le faire !-, pour l'heure... Les berges du fleuve sont toujours au sec, mais les averses qui tombent sur les confins maliens devraient autoriser bientôt, sur notre marginal delta, enfin un débordement salvateur du fleuve pourtant très limoneux. Il serait temps: les premiers groupes de limicoles descendent déjà du nord et aimeraient trouver, lors de leur halte migratoire après la traversée du Sahara, un peu de réconfort dans les plaines alluviales. Il ne faut vraiment pas aimer la pluie, pour vivre ici...

Cumul des pluies depuis le début de l'hivernage (installation du 19 mai au 19 juin). Toutes les stations sont EXCÉDENTAIRES:

- Fleuve Sénégal, de l'estuaire à la frontière malienne:
  • Saint-Louis: 101,0 mm contre 44,0 mm de moyenne au 1er août, soit 230% de sa norme pluviométrique
  • Bango: 77,6 mm [3 averses et 2 petites pluies, dont une en juin]
  • Podor: 121,6 mm contre 46,3 mm de moyenne au 1er août, soit 263 % de sa norme pluviométrique
  • Matam: 169,0 mm contre 100,1 mm de moyenne au 1er août, soit 169 % de sa norme pluviométrique
  • Bakel: 313,8 mm contre 173,7 mm de moyenne au 1er août, soit 181 % de sa norme pluviométrique
- Intérieur, Diambour et Ferlo:
  • Louga: 77,7 mm contre 58,2 mm de moyenne au 1er août, soit 134 % de sa norme pluviométrique
  • Linguere: 195,6 mm contre 108,9 mm de moyenne au 1er août, soit 180 % de sa norme pluviométrique
  • Ranerou: 307,7 mm contre 108,9 mm de moyenne au 1er août, soit 181 % de sa norme pluviométrique


Aparté: les moussons ouest-africaines, enfin là où il doit pleuvoir 'en vrai', sont année après année de plus en plus violentes, les 'trous de sécheresse' précédant ou succédant à des averses démesurées et dévastatrices; après plusieurs semaines sans pluie, le Sahel - du Tchad au Burkina Faso en passant par la région nigérienne de Zinder, a reçu entre le mardi 20 et le jeudi 22 juillet parfois l'équivalent d'une année de pluies à... Podor, sur les rives du fleuve Sénégal ! Dans le centre est burkinabè, le chef-lieu du Namentenga a enregistré 237 mm d'eaux entre 23h le 21 juillet et 13h le lendemain !! Dans la province voisine de la Gnagna, déjà l'une des plus enclavées du pays, et loin d'être la plus arrosée, les villages de Mani (cf. photo ci-contre), koalla et Piéla - que je connais bien- sont inaccessibles suite à la rupture des barrages de Tougouri et Zéguédéghen et à la crue de la Sirba. Bilan des inondations: au moins 14 morts par noyade, presque tous après la chute d'un tracteur dans le déversoir de la Sirba, et 31 000 sinistrés. Le coeur de l'hivernage n'est pourtant pas atteint, loin s'en faut...

Ci-contre: souvenirs, souvenirs... 1998 09 29, sur la digue-barrage de Mani, avant la traversée du déversoir. Burkina Faso, province de la Gnagna  
/ Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues