" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 12 juillet 2010

12, la tête d'un jeune python fraîchement décapité


* Bango. Lampsar, coté 'eau douce' -



Avant midi, on m'apporte bien enveloppée dans un vieux fichu, la tête tranchée d'un jeune python de Sebae (python sebae ssp. sebae), piégé aux aurores dans les filets sans échappatoire du Lampsar en eau douce. Encore un de ces nobles serpents mort pour le gain de quelques billets cfa... Au rythme du massacre, il n'y aura bientôt plus de boïdé sur le Lampsar, pour sûr: tôt ou tard un vague souvenir, comme pour tant d'autres vies naturelles en tant de lieux du nord sénégalais...

Ci-contre: 2010 07 12, tête de python guillotiné / Photo par Sidiki (tél. portable)


Voir aussi mes notules précédentes dont:
'Et encore un python de moins, un !', http://ornithondar.blogspot.com/2010/05/31-et-encore-un-python-de-moins-un.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues