" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 19 juin 2010

19, le coucou didric se fait remarquer !

* Bango -

MATIN, 8h30-

Emblématique migrateur intertropical d'Afrique, le coucou didric (chrysococcyx caprius, didric cuckoo) arrivé le 15 juin dans le quartier est plus actif que lors des deux précédentes moussons. Déjà observé, chantant dans le ciel: à son arrivée le 15 juin à midi, le 16 à 12h45, entendu les 21 et 22 à plusieurs reprises dans le quartier, et bien vu - ce qui n'est pas aisé, loin s'en faut !- le 19 juin remuant au faîte d'un prosopis à quelques encablures de la maison, aux limites du quartier avant les terrains d'acacias de la caserne de Bango. Le célèbre parasite est probablement déjà en quête de nids de tisserins gendarmes (ploceus cucullatus, village weaver) eux-mêmes très bruyants car en pleine agitation nuptiale - ou d'euplectes sp. (euplectes afer en particulier).

Ci-dessus: à g., didric au Burkina Faso, Baporo ( à l'orée du parc national des 2 Balé) / Photo par Yvan Perre pour African Bird Club, DR - à d., didric au Mali, Nioro-du-Sahel / Courtesy photo par Thierry Helsens, DR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues