" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 23 janvier 2010

23, de plus en plus tôt, les premières hirondelles rustiques


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
APREM'-
'Mes' premières hirondelles rustiques (de cheminée, hirundo rustica, barn swallow) de l'année -deux subadultes en l'occurrence- sont vues passant à 15h45 au dessus du marigot dans le sens SO>NE. Le passage migratoire prénuptial est, me semble-t-il de plus en plus précoce (?); l'an passé, je n'avais observé mes premières hirondelles rustiques passantes... que le 10 février (cf. rapport de 2009 02 10) !

Ci-contre: hirondelle rustique immature en migration, Ghana 2009 11
/ Photo par Werner Suter, pour African Bird Club, droits réservés

Nota:
au Maroc, ce même jour, le Pr. Jacques Franchimont a pu observer dans la plaine du Gharb (nord-ouest du Maroc) 'ses' premières hirondelles rustiques (1 + 7 + 10 + 5): 'mes' "premières" ne sont donc pas les toutes premières ayant atteint les confins subsahariens le 23 janvier; d'autres éclaireuses les ont précédées, INCROYABLE ! Fin janvier, le passage maghrébin S>N de 'nos' hirondelles se confirme particulièrement précoce, après leur traversée continentale et saharienne: Jacques Franchimont et son épouse Fatima Touati Malih en dénombrent: 5 à 6 le 27/01 et 4 le 28/01 au dessus des marais du Bas Loukhos (région de Larache, nord atlantique du Maroc); puis ~20 le 29/01 et 100+ le 30/01 aux ruines romaines de Lixus (idem); et encore ~30 sur la côte au nord d'Asilah (idem). Le 7/02, les premières hirondelles rustiques (hirundo rustica) et hirondelles de fenêtre (delichon urbicum) se réinstallaient déjà à Meknès.
Nota bis: au Maroc toujours, à Meknès (J. Franchimont) comme à Casablanca (B. Maire) le retour des martinets pâles (apus pallidus) et des martinets à ventre blanc (tachymarptis melba), remontés d'Afrique intertropicale -ils enjambent très haut le nord du Sénégal, où ils n'hivernent pas - est également précoce; B. Maire remarque que "les martinets pâles reprennent possession du ciel (...) avec près d'une semaine d'avance par rapport à l'an dernier !"
(Sources: J. Franchimont et B. Maire, http://perso.menara.ma/gomac)
____________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues