" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

vendredi 8 janvier 2010

8, les goélands railleurs occupent le marigot


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
Les cormorans africains (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), essentiellement des juvéniles/immatures (bien que de nombreux aient été tués par les enfants braconniers en décembre, lors des vacances de l'Aïd et de la Nativité...) occupent toujours le marigot et sont toujours plus d'une dizaine au perchoir, sur le même arbuste riverain de la baie de Lampsar-bolong de Khaye
Sur les vasières: une huitaine de chevaliers aboyeurs -avec cris typiques (tringa nebularia, common greenshank)
Dans le jardin: le coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal) immature est encore venu dans les eucalyptus, et a commencé d'y pousser ses fameux gloussements et autres claquements de mitraillette...
SOIR-
18h30, 60+ goélands railleurs (larus genei, slender-billed gull) dont ~25 au repos sur l'eau en plein milieu du marigot, occupent les airs du Lampsar, et n'hésitent pas à poursuivre les quelques sternes caugeks (sterna sandvicensis, sandwich tern), excellentes plongeuses, qui attrapent du poisson !
Toujours les passages Lampsar 'eau douce'>delta des mouettes à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull), dont une troupe de ~80 individus
Entre deux blocs de palétuviers, 1 héron cendré en train de tuer un poisson est collé au plumage par 3 aigrettes des récifs et 1 aigrette garzette / 1 crabier chevelu perché sur une racine de palétuvier
NUIT-
19h49, la chouette effraie (tyto alba ssp. affinis, barn owl) sort de plus en plus tôt !
____________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues