" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon, 1737
" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde "
- Albert Camus

mardi 2 février 2010

2, un pipit des arbres dans les sporobolus


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
Observé cette année pour la première fois le 15 janvier, un pipit des arbres (anthus trivialis, tree pipit, cf. photo ci-contre) inspecte régulièrement les quelques mètres carrés de sporobolus qui ont bien repoussé sur les rives du marigot, au pied de mon belvédère... depuis que j'y veille... Généralement au matin, vers 9h30 comme aujourd'hui, l'oiseau se faufile dans les herbes rampantes à la recherche d'insectes, avant de remonter dans les grands eucalyptus qui surplombent le 'pré'.

Nota: le pipit des arbres est l'une des quatre espèces de pipits régulières du delta sénégalais, depuis le lac de Guier jusqu'à la Langue de Barbarie: pipit des arbres, pipit rousseline, pipit à gorge rousse, espèces paléarctiques d'hiver; pipit à dos uni, espèce afrotropicale. Quatre autres espèces sont susceptibles d'y être observées, irrégulièrement, voire accidentellement: pipit farlouse, pipit de Richard, espèces paléarctiques d'hiver; pipit à long bec et pipit africain, erratiques de la région.
_____________________________________________________________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues