" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 29 septembre 2009

29, des centaines d'hirondelles de rivage



* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


Fin APREM'-
Entre 17h35 et 18h, plusieurs centaines d'hirondelles de rivage (riparia riparia, common sand martin), dont trois groupes d'~50 chaque, passent au dessus du quartier en direction [SO>NE] des roselières (de typhas) du Lampar 'eau douce', qui leur servent de dortoirs nocturnes. Si les premières sont arrivées dans le delta il y a déjà plus d'une semaine, c'est la première fois, cette année, qu'elles sont rassemblées si nombreuses. Possible qu'elles soient arrivées à Saint-Louis par les landes côtières et, qu'après avoir passé la journée autour de la sebkha de Khor, elles remontent sur Bango-Thiolet pour y dormir.

Nota : les hirondelles de rivage forment le plus gros bataillon des oiseaux du paléarctique dans le delta : on estime leurs hivernants, de septembre à juin, entre 2 et 3 millions d'individus ! C'est aussi, entre le lac de Guier et l'embouchure du fleuve Sénégal, leur plus grosse concentration au monde, soit "une forte proportion de la population ouest européenne" (Morel, ORSTOM/IRD 1990). Survolant par petits groupes à faible hauteur les steppes et les plaines alluviales en quête d'insectes, les hirondelles de rivage rejoignent chaque soir les roselières où on peut alors les voir, au crépuscule ou à l'aube, par centaines de milliers entrant ou sortant des forêts de tiges sur lesquelles elles s'agrippent pour passer la nuit.

Egalement, 1 + 6 + 1 bergeronnettes grises (motacilla alba, white wagtail) (cf. autre rapport 2009 09 29) [dans le sens Bango>Thiolene et typhaies de Lampsar 'eau douce']

Ci-contre : souïmanga à poitrine rouge, mâle adulte nuptial, dans un eucalyptus au dessus d'un kordia
/ Photo par Fretback

Encore et toujours les souïmangas à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis, scarlet-chested sunbird) dans le jardin, dont un mâle adulte en vocaliste territorial... (cf. photo ci-contre)
1 martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher) traverse comme une flèche le jardin [mangroves> via le quartier]

SOIR 18h20-19h-



Ci-contre : aigrette des récifs au dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, 2009 09 29 au soir / Photo par Fretback


18h25, l'aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret), perchée sur les murailles crênélées du voisin (cf. photo ci-dessus) / 2 chevaliers guignettes sur la pirogue de Seyni
Toujours 1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) au dessus des mangroves puis en pêche au ras des eaux vers l'embouchure du bolong de Dakhar-Bango, vers 19h
4 + 4 dendrocygnes veufs / 1 + 1 héron cendré [au dessus de Bango, E>O et N>S] / 5 + 19 hérons gardeboeufs [>pointe Thiolene] / 1 héron pourpré (ardea purpurea, purple heron) [digue>plaines alluviales du fleuve] / 4 + 2 guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) [Bango>mangroves] / 1 faucon chicquera (falco chicquera, red-necked falcon) dessus du quartier puis 2 en chasse vers les bosquets de palétuviers, effrayant des pigeons roussards /
7 crabiers chevelus (ardeola ralloides, squacco heron) [au dessus des mangroves>Lampsar 'eau douce']; les hérons crabiers reviennent vite vers le Lampsar 'eau douce'
2 martinets noirs (apus apus, common swift) au dessus du quartier
3 touracos gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater) (cf. photo ci-dessous) se suivent [depuis la caserne, en passant par les mangroves puis le Lampsar 'eau douce'; à 18h50, retour de 2 touracos visiblement en parade nuptiale, au dessus des bosquets de palétuviers



Ci-dessus : touraco gris à Bango, 2009 02 18 / Photo courtesy Alain Fournier, tous droits réservés
http://www.alain-fournier.fr/galeries/oiseaux/senegal/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues