" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 23 août 2009

23, la 'pluie du 15 août', avec une semaine de retard


Nota :
Le mois de Ramadan a commencé hier. Les enfants en profitent pour se baigner et chercher pitance 'diurne' en pêchant les petits poissons des eaux limoneuses...
Voilà plus de dix jours -exactement depuis la nuit du 11 au 12 août, qu'il n'a pas (vraiment) plu; et les gouttes d'hier soir n'arrangent pas l'atmosphère pesante, accablante, lourde de moiteur chaude...









- Ci-dessus
: il n'y a que les enfants, et sans doute les oiseaux qui profitent des insectes et de l'eau des grandes marées, pour ne pas souffrir de la moiteur digne d'un hammam qui étouffe le delta depuis deux jours
- Ci-dessous : un couple d'oies-armées de Gambie traverse le Lampsar pour se poser quelques minutes dans les herbiers de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, avant de poursuivre vers les plaines inondées jouxtant le fleuve Sénégal (cf. rapport de 2009 08 22)
/ Photos par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
1 jeune crabe de palétuvier égaré dans la cour !
10h40, 2 oies-armées de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), mâle devant et femelle derrière, traversent le marigot [via la caserne, cf. photo ci-contre], survolent les bosquets de palétuviers de Thiolet et font une halte de dix minutes pour paturer sur les rives herbeuses de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, avant de continuer vers les plaines inondées du fleuve Sénégal (cf. rapport de 2009 08 22)
Juste après les oies, 1 échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt) adulte vole au dessus du marigot [Bango>par dessus la caserne, vers Roup]
9h, entendu le passage de courlis corlieu
Au loin, au dessus de la 'passe de Thiolet', vol de plusieurs dizaines de pélicans blancs (pelecanus onocrotalus, great white pelican) [amont>aval du fleuve]
Haut dans les ascendants au dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye : 1 pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) + 2 milans parasites (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite) + 1 anhinga d'Afrique (anhinga rufa, african darter), encore plus haut
3 coucous didric (chrysococcyx caprius, didric cuckoo) se poursuivent au dessus du marigot jusqu'au jardin de la baie de Lampsar-bolong de Khaye; puis, l'un d'eux revient au faîte du gros prosopis de la place de la mosquée où des souïmangas (sunbird sp.) et des tisserins (ploceus/weaver sp.) le houspillent pour l'en déloger ! Les didric se font entendre fortement toute la matinée
Le chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), sur la 'plage', très affairé / A plusieurs reprises dans la matinée, cris des pygargues vocifères (pas vus)

Ci-dessous : 2009 08 23 midi, à l'est l'orage monte en puissance; une pirogue rentre à Bango, agitant les eaux grasses et rouges du Lampsar...
/ Photo par Frédéric Bacuez

MIDI- C'est le hammam...
13h, 1 martin-pêcheur pygmée (ceyx pictus, african pygmy kingfisher) traverse le marigot [via Bango et 'mon' jardin>bosquets de palétuviers]
13h30-14h : sans vent, un ciel gris déverse 17,0 mm d'eau de pluie sur Bango; la masse nuageuse se transforme en orage en continuant sa progression vers le delta, Saint-Louis et l'océan.
14h50-15h30 : un deuxième orage, une seconde pluie, et des éclairs foudroyants sur la presqu'île de Thiolene et les confins mauritaniens de l'Île aux Bois.
15h50-17h50 : un troisième front pluvieux, typique d'un 15 août soudano-sahélien -pluie
longue et tranquille, 'à la normande'...- donne un cumul de 8,1 mm (deuxième et troisième pluie)

Nota :
avec une semaine de retard, 'la pluie du 15 août' (plutôt 'les pluies') a daigné arroser Saint-Louis et son delta. En zone soudano-sahélienne, on a l'habitude de cette succession d'ondées, à cette date ou presque, toute la journée -on se contentera d'une demi journée sur nos rives pré sahariennes !-, et parfois durant plusieurs jours. Cette pluie tranquille, à l'européenne, marque le coeur de l'hivernage, le mi parcours de la mousson. Déjà...




















Ci-dessus :
En haut : 13h30-14h, premier passage orageux sur le Lampsar
En bas, de g. à d. : interlude lumineux sur le Lampsar limoneux - troisième pluie sur le delta - fin d'après-midi, les orages se noient dans l'océan et les confins mauritaniens
/ Photos par Frédéric Bacuez
Pluies sur le nord du Sénégal, cumul du jour :
- Fleuve, d'aval vers l'amont :
Saint-Louis, 19,4 mm / Bango, 25,1 mm / Podor, 3,9 mm / Matam, 0,9 mm / Bakel, 25,0 mm
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga, 11,7 mm / Linguere, 10,9 mm / Ranerou, 21,4 mm

Nota : après plus de dix jours sans pluie notable, retour à la normale pour Saint-Louis et le delta du fleuve Sénégal. A Ndar, le cumul saisonnier donne 97,7 mm contre une moyenne de 95,0 mm au 23 août, soit 103 % de sa pluviométrie normale. On remarquera que les grandes marées et les inondations des plaines alluviales du fleuve Sénégal (cf. rapport de 2009 08 22) sont plus fortes et précoces cette année que lors de la mousson 2008, pourtant une excellente saison pluvieuse à Ndar et sa région; cela est probablement dû au fait que la pluviométrie a été, jusqu'alors, exceptionnelle sur l'extrème nord du pays, entre Podor et Matam : le fleuve charrie donc beaucoup de limon, et d'eau de ruissellement. Noter aussi que le Ferlo est particulièrement bien arrosé, ce qui est de bon augure pour les éleveurs... et pour les oiseaux typiques des steppes sahéliennes !

Les oiseaux, entre les gouttes...
A 14h15, après la première averse, les 2 oies-armées de Gambie repassent, au dessus des mangroves, suivies par 2 dendrocygnes veufs [>pointe Thiolet et delta]
14h30-14h45, à portée de main, 5 amarantes du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), 2 mâles et 3 femelles, avec 2 tourterelles maillées (streptopelia senegalensis, laughing dove, cf. autre rapport dédié de 2009 08 23), très occupés à picorer au sol ce que les coulées ont amassé au pied du parapet, dans le jardin
Après les 1ère et 2ème pluies, passage de : 2 colious huppés, au dessus du quartier; 5 buphages (piqueboeufs) à bec jaune [aller-retour Thiolene-Bango-Thiolet] ; 1 + 2 aigrettes (dimorphes) des récifs [Lampsar 'eau douce'>delta]; 2 dendrocygnes veufs [aller-retour Lampsar 'eau douce'>presqu'île]
Après la 3ème pluie, passage de : aigrettes garzettes; hérons gardeboeufs; dendrocygnes veufs, quelques, dont un groupe de 8; pigeons roussards, dont un groupe de 11
15h25, 'descente' d'au moins 3 martinets noirs (apus apus, common swift) au dessus du quartier / Les guêpiers de Perse n'apparaissent qu'à la disparition au loin des amas orageux

NUIT- (Relative) fraîcheur... humide
Concert des crapauds jaspés, en particulier vers la caserne de Bango...
23h15, 1 luciole posée clignote sur une fleur jaune tombée au sol; je les prends dans la main, l'extraordinaire luminescence n'en a cure !
0h50, dans la nuit noire, passage d'un oiseau au cri inconnu, jusque vers les marais du Lampsar 'eau douce' : comme une poupée que l'on presse et qui couine, ouin ouin... Kezako ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues